Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vèbre Chemins Faisant
  • Vèbre Chemins Faisant
  • : Vie et Mémoire de Vèbre en Ariège, richesse culturelle et patrimoine de ce charmant petit village de la haute Ariège où il fait bon vivre
  • Contact

Recherche

Vèbre - Toutes Vos Infos

17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 10:42

Corbeille à pain et Panier Corbeille à pain

 

0 osier158 copie

 

 

 

 

Généralement, les ouvrages en plein impliquent dans leur conformation des composés similaires : un fond, des montants, une ou plusieurs torches, une clôture, un bord et, plus accessoirement, des poignées ou une anse. On retrouvera donc dans l'élaboration de ce petit panier à pain les princi­paux composants. Le travail commence par la mise en place du fond sur croisée. Prélevez d'abord 7 traverses en osier sur des brins de 6 à 9 mm de diamètre et coupez-les de la même longueur (130 mm environ). A l'aide de la serpette, pratiquez dans chacune d'elles une encoche longitudinale de 25 mm, située vers le milieu de leur longueur. Effectuez cette opération en tenant le brin à fendre par une extrémité et en reposant l'autre extrémité sur vous. Enfoncez la pointe de la serpette au milieu de la longueur du bâton, tandis que vous abaissez le manche vers le sol dès que la lame est suffisamment engagée. Cela a pour effet d'ouvrir l'encoche.
Agrandissez celle-ci pour permettre le passage de 3 petits longerons juxtaposés ayant le double de longueur, c'est-à-dire 260 mm. Enfilez par leur encoche les 7 traverses sur les 3 longerons en essayant de les répartir sur la longueur de la manière suivante : la traverse centrale au milieu des longerons, les deux traverses médianes à 30 mm environ de chaque côté de la traverse centrale, et les traverses extérieures jumelées à 30 mm également des médianes.. Il est important de noter que les longerons doivent avoir également la même épaisseur. Si l'un d'entre eux est légèrement plus gros ou plus fin, placez-le au milieu, ceci pour garantir un meilleur équilibre dans l'entrelacement des brins d'osier. Écartez les traverses extérieures et les longerons extérieurs en ménageant un espace constant. De cette façon, les brins concernés préfigurant les futurs montants du fond divisent en 6 secteurs égaux les deux demi-cercles extérieurs formés par les arrondis du fond. Ceci fait, poursuivez en effectuant la pose des brins de ligature du fond, qui consiste à isoler chaque traverse et chaque longeron par un premier entrelacement simple en crocane dans lequel vous passez 2 brins d'osier par-dessous une traverse et par-dessus la suivante en ne tenant pas compte pour le moment de l'écartement des éléments extérieurs.

Placez le 1 er brin sous la 3e traverse, rabattez-le sur la 4e, passez-le sous la 5e, puis sur les 6e et 7e traverses jumelées, placez le 2e brin sous les 1re et 2e traverses jumelées, passez-le sur la 3e, sous la 4e, sur la Se, sous les 6e et 7e traverses jumelées. Passez ensuite le 1er brin sous l'extrémité des longerons en même temps que le 2e sur les mêmes longerons.

Démarrez ainsi deux autres brins dans le même sens et en même temps, mais en les passant initialement sous les 5e et 6e traverses, cette dernière étant jumelée avec la 7e. Continuez l'entrelacement des 4 brins jusqu'à leur terminaison, c'est-à-dire, pendant environ 2 ou 3 tours complets.

Débutez alors le rempli proprement dit avec deux brins d'osier plus fins et entrelacez-les suivant une méthode simple : le travail en super.
Il consiste à entrelacer les brins d'osier en les passant derrière une traverse ou un montant, selon qu'il s'agit d'un fond ou d'un côté, et en rabattant sur la suivante chaque brin, l'un après l'autre et l'un passant sur l'autre.
Ce travail nécessite évidemment 2 brins de doublage. Répétez ces gestes en prenant soin de bien dissocier les traverses et les longerons jumelés et de bien tirer vers le bas les brins d'osier après chaque entrelacs.

Cette recommandation est importante surtout pour le départ des fonds. Pour remplacer un brin, deux possibilités s'offrent à vous : si les montants sont assez rapprochés, arrangez-vous pour que le brin « finissant » soit sur l'intérieur, repoussez-le avec le pouce pendant que vous glissez le nouveau brin à côté de lui. Les extrémités des brins « finissant » et « commençant » dépasseront d'un côté et de l'autre du fond. Vous les couperez au moment de la finition, en même temps que tous les autres.

Si les montants sont espacés, glissez le nouveau brin sous ce brin finissant et à gauche de celui-ci. Là encore on remplace ordinairement un pied par un pied et une pointe par une pointe. De la même façon, on abandonne volontiers une pointe trop fine vers l'extérieur.

Veillez tout au long du montage à maintenir l'écartement constant. Lorsque votre fond est terminé, rectifiez tous les brins qui dépassent et préformez au poinçon les logements des 40 montants. Orientez l'extérieur du fond dans la partie convexe, ainsi les traverses et les longerons pourront reposer sur un plan plat. Enfoncez chaque montant par le pied sur une longueur de 40 mm environ après les avoir taillés en biseau et pliez-les en pratiquant un très léger défoncement à l'endroit de la pliure avec une lame d'épluchoir. Rappelons que les pliures doivent se faire à la sortie des montants du fond. Pour plus de maniabilité, immobilisez le fond sur la sellette de telle façon qu'il puisse tourner sur lui-même, faites-le en enfonçant un poinçon ou un tournevis au milieu du fond, entre deux longerons.

Exécutez à présent le cordon périphérique en serrant bien l'osier, puis placez de nouveaux brins d'osier à la base de chaque montant afin de commencer la clôture crocane à un brin, chaque brin étant passé derrière un montant et devant le suivant, le placement s'effectuant en intercalant les brins à tous les montants et en posant le 2e sur le 1 et, le 3e sur le 2e, etc.

Cette méthode donne une grande régularité à la clôture, aussi est-elle très employée pour le travail de l'osier. Attention, les montants ont généralement tendance à s'orienter dans le sens opposé au tressage. Aussi veillez à maintenir leur inclinaison et leur bombement pendant tout le montage de la clôture en décalant chaque tour vers l'extérieur. Terminez la clôture par un second cordon périphérique et amorcez le bord natté de la manière suivante : coupez pour commencer 3 brins d'osier en biseau et enfilez-les de l'intérieur dans 3 boucles extérieures et consécutives choisies dans le cordon (A), en tenant compte du sens du tressage, l'inverse du sens des aiguilles d'une montre. Rabattez vers vous le 1er brin derrière le 1er  montant et devant le 2e montant (B). Pliez le 1er montant et accouplez-le avec le 1er   brin (C). Pliez le 2e montant en l'isolant des précédents brins par un court segment d'osier (D) en l'orientant vers vous. Rabattez, toujours vers vous, le 2e brin d'osier en le couplant avec le 2e montant précédemment rabattu (E). Rabattez ensuite le let montant, accouplé au let brin, devant le 2e montant et 3e montant vertical en le faisant passer sur le 2e montant rabattu et le 2e brin et en le rabattant vers l'intérieur derrière le 4e montant vertical (F). Pliez le 3e montant, puis rabattez vers vous le 3e brin et le 3e montant sur le 1 et montant et le 1 et brin (G) en les passants devant le 4 e montant. Ramenez le 2e montant et le 2e brin devant les 3e et 4e montants puis derrière le 5e  montant en les passants sur le 3e  montant plié et le 3e  brin (H). Rabattez vers vous le 1er brin et le 1er  montant tout en pliant le 4e  montant et faites-les passer sur le 2e  montant et le 2e  brin et devant le 5e  montant vertical (I). Ramenez le 3e  montant et 3e  brin devant les 4e  et 5e montant en passant sur le 1er  brin et sur les 1er  et 4e  montant et derrière le 6e  montant (J). Pliez le 5e montant et ramenez le 2e montant et le 2e  brin derrière le 5e  montant et devant le 6e  et sur le 3e  brin et le 3e  montant (K). Laissez le 1er brin à l'extérieur et ramenez uniquement vers l'intérieur le 4e montant et le 1er montant devant les 5e  et 6e  montant, sur les 2e  et 5e  montant rabattu ainsi que sur le 2e  brin (L).

Répétez ces mouvements tout le long de la bordure, en laissant successivement de côté le 2e brin, le 3e  brin, le 1er  montant, le 2e,  le 3e, etc. De cette façon, la bordure comportera trois passages à l'intérieur et deux à l'extérieur. Serrez bien tous les brins à chaque rabattement et exécutez  proprement les pliures des montants. Continuez la bordure jusqu'à ce qu'il ne reste plus de mon- ­tant à plier. Terminez en repassant les derniers osiers de l'extérieur dans les premières boucles en respectant l'ordre de mise en forme et le dessin des torsades. Rectifiez au sécateur, ou à la pince coupante, tous les brins extérieurs et intérieurs.

corbeille

 Corbeille à fleurs en planchette.

Voici un exemple très représentatif du travail en planchette qui s'applique ici à la clôture du modèle. Cette méthode nécessite un nombre impair de montants. Pour cette raison, vous apporterez beaucoup de soin dans la confection du fond, et dans la pose des montants. Le démarrage du fond est, sur bien des points, analogue à celui de la corbeille à pain, notamment en ce qui concerne le fendage des trois traverses identiques de même longueur que le longeron unique. La différence essentielle est que les traverses sont ligaturées en étant jumelées et que l'on ajoute un demi-longeron supplémentaire, de cette façon le cercle obtenu en écartant les brins, une fois la ligature faite, se décompose en neuf secteurs sensiblement égaux. Lorsque vous aurez effectué la ligature des brins et le partage, commencez une clôture en super en enroulant un brin de 2 mm autour de la croisée et en maintenant les traverses. Au 3e tour de ligature, partagez les bâtons de croisée en faisant des paires. Écartez-les suffisamment pour qu'ils gardent leur position. Attendez plusieurs tours de tressage avant de les séparer tous de façon qu'ils constituent les rayons du futur fond. Continuez ainsi jusqu'à l'extrémité des rayons et veillez à conserver un bon espacement entre eux ; le rond tressé doit avoir un diamètre de 170 mm. Taillez les 17 montants, enfilez-les par le pied dans la clôture du fond de chaque côté des rayons selon la disposition du dessin. Rabattez-les verticalement en vous aidant d'un épluchoir pour les pliures et maintenez-les groupés en les passant dans un cerceau, cela facilitera la tâche. Exécutez après cela plusieurs cordons d'une torche à 3 brins (passant devant 2 montants et derrière le montant suivant) pour consolider l'embase. Placez pour cela un brin en bas des 3 montants de départ. Rabattez le 1 er devant les 2e  et 3e  montant en passant par-dessus les 2 brins suivants et derrière le 4e  montant. Agissez de la même façon, brin après brin, sur plusieurs tours. Débutez à la suite de la torche une clôture en planchettes à 4 brins en démarrant par des gros brins. Prenez-en de longueurs différentes pour éviter les raccordements simultanés. Alignez-les derrière le 1er montant et passez-les derrière le 2e, devant le 3e, derrière le 4e, devant le 5e, etc. Remplacez les brins « finissants » en coinçant les nouveaux entre le montant des premiers. Espacez progressivement les montants en cours de tressage de manière à arriver à un cercle de 280 mm à la hauteur de la partie ventrue. Enlevez alors le cerceau et rassemblez provisoirement les montants verticaux. Poursuivez le montage de la clôture à 4 brins jusqu'à ce que vous retrouviez de nouveau un cercle analogue au premier. Pratiquez alors une ouverture sur 4 intervalles, c'est-à-dire de la largeur de 5 montants et évasez de nouveau la forme en décalant l'ouverture d'un montant toutes les 3 rangées, puis toutes les 2 rangées. Terminez le corps de votre ouvrage en rabattant chaque montant devant les 2 suivants, et derrière le 3e de manière à former une bordure. Choisissez pour l'anse un brin plus épais, biseautez-le de chaque côté et insérez-le dans la clôture à la hauteur de la 8e rangée puis dans la 26e rangée à partir du bas et dans l'axe de l'ouverture. Prenez ensuite un second brin que vous biseauterez et que vous insérez au même endroit que l'anse dans sa partie inférieure. Assouplissez-le et effectuez 4 torsades autour de l'anse. Passez le brin dans la clôture, ressortez-le de l'autre côté au niveau de l'attache et enroulez-le de nouveau dans le même sens jusqu'à l'attache inférieure où vous le piquez de l'autre côté de l'anse. Procédez ainsi deux fois de suite avec deux autres brins, l'un piqué en haut, l'autre en bas.

 

paillassou 0008

corbeille fleur anse.

 

 

Le panier en osier figure en photo ci-dessus.

Le fond du panier.

Le coté Attache de l'anse du panier. Panier de débutant. Fiche suivante le Paillassou.

 

 

 

 1 osier162 copie

     2 osier161

Le coté

 

 

3 osier180 

 Attache de l’anse du panier

 

 

5 osier160

4 osier159 copie d 

 

6 osier163

Panier de débutant 

  8 osier jm 164    

9 osier jm167 11 osierjm165Fiche suivante le Paillassou.

PJM

Le Castor

Partager cet article

Repost 0

commentaires