Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vèbre Chemins Faisant
  • Vèbre Chemins Faisant
  • : Vie et Mémoire de Vèbre en Ariège, richesse culturelle et patrimoine de ce charmant petit village de la haute Ariège où il fait bon vivre
  • Contact

Recherche

Vèbre - Toutes Vos Infos

5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 18:09

 

DELIBERATION DU CONSEIL 1880 à 1892

 

 

Première partie

 

DATE                                        N° FICHIER                            TEXTE

12 mai 1880                                                                             Compte du maire

Recette                                  15 219,47 f

Dépenses                              13 379,77 f

Bilan                                         +1839,70 f

 

16 mai 1880                                                                             Chemin N° 3

                                                  Le reliquat de 1879 sera affecté aux travaux du chemin N°3

Travaux chemin N°3                                                                                     3169,33

Indemnité des terrains acquis pour le tracé du chemin N° 3       3233,00

Réparation de la culée rive droite du pont                                         500,00

Total                                                                                                                   6902,33

 

30 mai 1880                                                                             clôture du cimetière

                                                  Examen des pièces pour la clôture du cimetière. Le maire traitera de gré à gré avec un entrepreneur ayant suffisamment d’ouvrier.

 

2 mars  1881                                                                            chemin vicinal N°3

                                                  Les terrains nécessaires au tracé de la nouvelle route entre Vèbre et la route nationale seront expropriés. Les offres faites par la commune dépassent de beaucoup la valeur vénale des terres, les propriétaires des immeubles demandent un prix qui dépasse de beaucoup le prix  de la société du chemin de fer. La commune expropriera donc les chemins.

 

XX  Avril 1881                       1040643-644                         Troupeaux. Limites de pacages des bestiaux

                                                  « …Monsieur le maire expose au conseil qu’il est de toute urgence de fixer les limites pour le parcours des bestiaux des trois communes de Vèbre , Urs , Lassur sur les montagnes. M.M. les conseillers des dites communes d’Urs &Lassur sont invités  à prendre des mesures analogues en conséquence il invite l’afsemblée (assemblée) à se prononcer.

                                                  Le conseil  après une longue discussion a été unanimement d’avis que les limites pour le parcours des troupeaux de bêtes à laine des trois commues ainsi que le parcours de animaux de l’espèce bovine seront fixé ainsi qu’il suit :

A  partir du premier avril jusqu’à ce que le troupeau commun des bêtes à laine soit fixé sur la montagne et pour les bêtes bovines jusqu’à ce que la vacherie des trois communes réunies monte,  les animaux de l’une et l’autre espèce ne pourront pacager sur la haute montagne sans toutefois dépasser du côté nord les points ci –après qui établiront des limites en ligne droite de l’un à l’autre à partir du haut du rocher de Coumou Escuro dit afsaladou  de Gériés en ligne droite au Sarrat de Courtezio et de ce dernier point en suivant le sentier jusqu’au carayrous de Gastagnole.

C’est à dire que les jafses de Gériès, Coumou Escuro Courtal Gélat de bas Courtalgélat de naout et Courtal Diou  sont mises  en réserve jusqu’à ce-que les animaux  des deux espèces montent sur la haute montagne pour y pacager durant la belle saison.

Note

Coumo escuro :vallon obscur ; courtal Gélat bergerie gelée d’en bas, d’en haut.

 

13 mai 1882                           1040645-646                         Commission scolaire.

                                                                                                     Conformément à la loi du 28 mars 1882 la commune élit une commission scolaire chargée de surveiller et d’encourager la fréquentation de l’école. Sont élus au bulletin secret (10 conseillers à Vèbre) Lafaille Pierre gabenaux, pelissié Jeannet, et capdeville curé.                  

 

18 juin 1882                                                                             Aliénation de terrain

                                                                                                     Le conseil vote par 5 voix contre 4 l’aliénation d’un terrain  à la Pontarre pour y construire  une maison.

 

Note

 Ni la maison d’Anglade ni celle de Lafaille ne sont portées sur le plan de 1820.

 

 

 

 

12 novembre 1882             1040646                                  Ecole 

                                                                                                     Le maire dépose sur la table le montant des travaux complémentaires pour la construction de la maison, double, d’école, le montant de la confection du mobilier et les plans.

Le conseil reconnaît l’extrême urgence des travaux. La commune est dans l’impossibilité de solder la dépense qui s’élève à la somme de                        5545,76 f   

Le montant de la dépense faite étant                                                  16469,51f

La dépense à faire pour les travaux complémentaires  est de     2030,00 f

L’acquisition du mobilier scolaire est de                                                1800,00 f

Total                                                                                                                   20293,51 f

Sur cette somme il  a été payé par la commune au moyen d’un emprunt           4800f, 00

En matériaux                                                                                                                                  1000f, 00

En journées volontaires                                                                                                               447f, 75

Total                                                                                                                                                   6247f, 75

Secours de l’état                                                                                                                           8500f, 00

Total                                                                                                                                               14747f, 75

Reste à payer                                                                                                                                 5545f, 76

Il reste à payer 1500f pour l’achat de l’ancienne maison d’école qui n’a servit que d’emplacement. La commune ne peut pas faire d’autres emprunts, les travaux complémentaires sont indispensables La commune demande donc au préfet un secours de pareille somme.

 

12 novembre 1882                                                               Tableau pour l’église

                                                                                                     Le tableau commandé aux baux arts est prêt .Les frais d’encadrement, d’emballage  et de transport sont à la charge du client. La commune payera donc la moitié de ces frais et la fabrique l’autre moitié.

12 novembre  1882                                                              Mobilier scolaire

                                                                                                     La commune  a payé 7747f 75 c pour l’école  elle ne peut pas payer le mobilier  et demande à bénéficier des secours de l’état.

 

Note ; La délibération ne mentionne pas l’essence du bois utilisé   Les pupitres de notre enfance  étaient en chêne, table avec banc  incorporé, d’autres communes voisines s’étaient contenté de pupitre en sapin. Mais vu la qualité des tables réellement fournies en 1887 elles ne devaient pas être en chêne, voir infra.

 

4 février 1883                       1040648-649                         Chemin N°3 remblai -Ligne chemin de fer

                                                                                                     Pour la construction de la ligne du chemin de fer les entrepreneurs A Dane et L Vergé ont obtenu par un arrêté d’occupation temporaire le droit d’occuper 700 mètres carrés à la pontarre, mais ils n’ont pas pu se mètre d’accord avec la commune quant au prix du gravier et sable à extraire. Les entrepreneurs ont proposé de remblayer le chemin avec une pente unique entre le pont  et le dalot, rive gauche.

La commune qui doit employer des journées considérables de charrettes et de vaches, lors des prestations, pour aménager le chemin, qui est loin d’être terminé, est favorable à cette proposition d’autant plus qu’elle en a d’autres à terminer. La largeur sur la couronne sera de 5m60 et elle demande que le remblai soit prolongé de 10m environ en aval du dalot.

 

9 juin1883                                                                                Chemin

Chemin de Vèbre à la montagne

Entre le village et le chemin de fer cout                      12 030,81f

 

9 juin 1883                             1040650                                  Ecole

Traitement de l’instituteur budget de 1884

Traitement fixe de l’instituteur titulaire                                                                              200f

Traitement éventuel                                                                                                                   389f

Complément pour former le traitement minimum                                                                        411

Allocation attachée à l’inscription sur le huitième du mérite                                      100

Total                                                                                                                                                1100F

Ecole des filles

Traitement de l’institutrice                                                                                                       800f

Total général                                                                                                                                1900f

 

 

10 juin 1883                          1040651-654                         Ecole

                                                                                                     Réception des travaux. Le décompte est fourni par Mr friquet Architecte en chef du département.

Le conseil examine les travaux reçus, leurs qualités et ceux restant à exécuter               Le conseil prend acte

Les plaques en fonte fournies sont de dimensions insuffisantes surtout celles des cheminées

Les ciels ouverts ne sont pas recouvert de fer maillés

Les fosses des lieux d’aisances ne sont pas recouverts, l’odeur s’en fait sentir partout ;

La cheminée de la cuisine fume, certains jours il est impossible d’y faire du feu ;

Les étagères des cuisines, portées dans le décompte, n’ont pas été posées.

L’entrepreneur à reçu en argent :                                 11 600f

En matériaux                                                                             1447,  75

Total                                                                                           13 047 ,75f                  

Les travaux s’élèvent à                                                                                               15 473f 75

Il reste du                                                                                                                          2 426f 75 qui lui seront réglés qu’à la condition que les travaux cités soient exécutés à bref délais.

Frais de l’architecte 5% soit                                              773,69

Frais de déplacement                                                         216f00

Ensemble                                                                                 989f, 69

Il a reçu                                                                                     360f, 00

Il lui revient                                                                             629f, 69

 

29 juillet 1883                                                                         Communaux

                                                                                                     Mise en réserve des communaux de la rive droite et gauche de l’Ariège. Les animaux, vaches, moutons, chèvres et ânes qui y sont laissés   occasionnent des dégâts aux cultures Les terrains communaux de la rive Gauche seront mis en réserve jusqu’au 30 septembre et ceux de la rive droite jusqu’au 1er Novembre. L’amende sera de 3f et augmenté de 3f par récidive.

 

11 novembre 1883                                                               Ecole

                                                                                                     Décompte : il reste du à l’entrepreneur 2426,07 sur les 15 473,82 f  et à l’architecte 639,69f soit 3055,76f

 

11 novembre  1883                                                              Chemin N°3

                                                                                                     Purge des hypothèques. Les terrains ont été achetés à l’amiable et la somme inférieure à 100f. Les ventes seront dispensées des formalités de purge des hypothèques.

Le redressement des chemins fut autorisé le 11 avril 1864  et l’acquisition confirmée par le préfet le 22 avril 1865.

Liste des ventes à l’amiable :

Canal Mathieu      cessionnaire de                                  4a 35                              pour                                     33,50f

Pélissié jeannet                                                                     3a 72                                                                             25,20

Soulié Etienne                                                                        2a 00                                                                             25,00

Héritier de Soula jean Baptiste de Pey                        1a65                                                                              16,50

Of jean                                                                                      1a60                                                                              22,00

Héritiers Soula jean Baptiste                                            3a45                                                                              21,00

Ponsy  Claire épouse Rauzy                                              2a35                                                                              30,00

Alzieu Guillaume les héritiers                                          2a40                                                                              17,00

Caralp Benoit les héritiers                                                 0a85                                                                              10f00

Alazet Jean                                                                              0,90                                                                               18f00

à suivre

Partager cet article

Repost 0

commentaires