Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vèbre Chemins Faisant
  • Vèbre Chemins Faisant
  • : Vie et Mémoire de Vèbre en Ariège, richesse culturelle et patrimoine de ce charmant petit village de la haute Ariège où il fait bon vivre
  • Contact

Recherche

Vèbre - Toutes Vos Infos

3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 11:42

Vèbre Chemins Faisant –Jonction chemin d’Ournal et chemin du haut,  de Carol à la jonction Vèbre Urs

sentiers 29 01 2011 (15)

  Un lot de combattants

sentiers 29 01 2011 (17)

Un beau résultat

sentiers 29 01 2011 (26)

 Après l'effort le réconfort

 

L’Association Vèbre Chemins Faisant s’est retrouvée le samedi 29 janvier afin de restaurer le chemin d’Ournal qui part d’En Germa pour rejoindre la rive droite de l’Ariège

Les prévisions météorologiques s’étaient avérées erronées et nous avons bénéficié d’une matinée ensoleillée…Nous y avons donc trouvé les plus fidèles…Ceux qui pensent qu’à Vèbre il fait toujours plus beau que l’annonce la Météo…les autres avaient certainement parié sur une météo dégradée….L’erreur… !!!

A l’appel de Roger notre responsable «Sentiers», nous nous sommes retrouvés dès 8h30 sur le dit sentier d’Ournal pour dégager ce chemin qui n’avait guère vu de randonneurs l’emprunter depuis longtemps….Pourtant Robert l’entretient lorsqu’il a quelque temps libre et le chemin n’était pas dans un état désastreux comme l’étaient certains auparavant.

Roger de son côté s’en alla dégager le chemin de Carol, jusqu’à la jonction Vèbre Urs avec sa débrousailleuse qu’il utilise pour la restauration de nos sentiers…..Personne ne chômait et chacun avait sa tâche.

Les participants munis de cisailles de scies, de sécateurs et bien d’autres outils tranchants, mais aussi de leur bonne humeur et leurs bonnes volontés..., eurent raison de ce chemin d’Ournal qui nous vit atteindre la rive droite de notre Ariège…

Il ne nous reste pour ce chemin là qu’une portion que nous effectuerons le 19 mars avant son inauguration... Ce chemin est désormais praticable et peut être accessible par tous les habitant de sept à quatre vint dix sept ans

Quant au chemin débroussaillé par Roger, je ne doute pas qu’il soit en excellent état…après qu’il y soit passé….

Tout le monde était trempe de sueur…..mais content….

….Et comme bien souvent, nous nous sommes retrouvés chez Marie Pierre… et son époux Robert….

Redonner tout son sens à la fête ….sous toutes ses formes….La fête ce n’est pas uniquement les musiques et la danse, voire les fêtes traditionnelles mais c’est aussi profiter de tous ces précieux instants où l’on peut se rencontrer pour vivre ensemble, échanger des propos amicaux voire des blagues et des rires….Montaigne ne nous a-t-il pas dit : « Le rire est le propre de l’homme » ….!!!!.....Le rire en plus est un gage de réussite dans la vie….

Cette journée fut de remplie de merveilleux moments, oh combien sympathiques….un peu chargées mais pleine de vie.

A table ...après l'effort le réconfort vous disais-je…

Je n’insiste pas ….les repas servis chez Marie Pierre sont toujours mémorables ….

Un Merci particulier toutefois à Roger l’animateur de cette activité ainsi qu’à tous ceux qui ont permis un bon déroulement de la journée. 

J’en profite pour faire appel à tous les lecteurs du blog pour leur demander, autant que faire se peut, de rassembler les anecdotes et les documents, relatifs à l’histoire du village de Vèbre, pour le plus grand plaisir de tous.

Un petit bémol toutefois…Robert mit tant d’ardeur à son travail qu’une branche rebelle vint lui fouetta l’oeil et qu’un hématome se forma sur la cornée. Après avis médical nous dûmes nous rendre au CHIVA pour les premiers soins

Quelques gouttes et le port d’une coquille adéquate lui permirent de retrouver un usage parfait de sa vision

Contacté par téléphone, il semble que l’organe touché soit en voie de total guérison

Vous trouverez l’album des photos de cette journée…..Pour y accéder, cliquez ici:

Cordialement,

Le Castor

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lé Rat 08/02/2011 15:54


Du bon travail . L'association montre son utilité,elle remplace l'entretien fait jadis par les riverains qui sous les comtes étaient mis à l'amende si leur portion de chemin n'était pas entretenue.
Henri tu y veras de loin les morchella ,ne les piétine pas elles sont très bonnes en omelette;à bientôt.


Le Castor 11/02/2011 15:45



Bonjour Lé Rat....


Bon nous voici rendus "d'utilité publique"...Mais je m'enrichis en vocabulaire car je viens d'apprendre un nouveau
terme:


Morchella...Je suis allé voir sur Internet....Il s'agit des morilles


Je présente une singularité particulière parmi la population de Vèbre de plus de cinq ans


Je n'ai jamais cueillie une "morcella" non pas que je sois un intégriste qui combat à tout prix pour la protection de
l'espèce...mais tout bonnement parce que je suis mauvais


De façon générale je ne suis pas du genre à venir vous piquer tous les champignons....Mais lorsque je vais aux champignons je
suis toujours celui qui revient avec le moins de champignons...Cela en devient vexant...surtout lorsqu'un collègue, 10 mètres derrière moi me fait remarquer que j’en ai un, un mètre devant
moi


Quant aux morilles...Jamais


Que voulez vous je souffre de dyschromatopsie en d'autre termes je souffre d'une certaine forme de daltonisme qui me fait
confondre toutes les couleurs


Quoi pour récupérer un champignon il me faut y buter dessus


Enfin heureusement qu'avec le temps ma vue s'améliore (et oui je ne suis pas banal...)


Il n'y a que mes genoux qui s'usent ....À part cela.....


Je vous remercie de l'intérêt que vous portez à mes blogs


Au sujet de rats...j'en ai une petite que je vous fournis


Début de
citation 


Il y a un gars qui rêve tous les jours à des rats qui
jouent au ballon, un jour il décida de voir le docteur pour se problème.


Il lui expliqua la situation et le docteur lui donne un
médicament, comme recommandation, il lui dit de le manger dès aujourd'hui. Le patient lui fait alors :


- Mais Docteur ce n'est pas possible aujourd'hui ! Car je
veux voir jouer la finale


Fin de
citation.


Cordialement,


Le Castor