Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vèbre Chemins Faisant
  • Vèbre Chemins Faisant
  • : Vie et Mémoire de Vèbre en Ariège, richesse culturelle et patrimoine de ce charmant petit village de la haute Ariège où il fait bon vivre
  • Contact

Recherche

Vèbre - Toutes Vos Infos

4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 19:39

Délibérations du conseil de 1937 à 1960

 

 

Gabriel fauré compositeur né à Pamiers (09)

Suite

 

15 avril 1947        1030375                               Chemin de Carol

                                                               Demande de régularisation de fixation du chemin de Carol entre son origine, chemin vicinal                                                       n° 2, et l’extrémité du village ; et en même temps demande de fixation de l’élargissement, prévue au droit de….

 

23 octobre 1946 1030376 à 378    Chemin de carol

                                                               Enquête et reconnaissance du tracé

                                                               1°Mr Décamp François demande que le passage de sa propriété soit remis en état. Cela sera fait lorsque la situation avec Me Dunac Marguerite sera éclairci, la largeur n’est pas actuellement suffisante.

_La partie du terrain non utilisée par la route sera conservée pour l’établissement d’un garage permettant la manœuvre des véhicules et pour la construction d’un abreuvoir ultérieurement.

_L’intéressé ayant accepté la somme de 1000f pour la démolition de son hangar (2 tôles sur 4 piquets) il n’y a pas lieu de le reconstruire

_Le terrain sous le chemin ne sera pas touché du fait que la reconstruction du chemin est déjà terminée.

2° Mr Ponsy Jules Celui-ci a donné son terrain bénévolement à condition qu’il soit construit un mur de soutènement, ce qui  a été fait. Le conseil  repousse donc la demande de garantie ; quant à la demande d’un passage de 2m50 il n’y a pas lieu d’en tenir compte, le passage actuel étant assez large.

3°Le conseil repousse purement et simplement les observations et propositions formulées par les consort Dunac, Beulaygue. Il s’en tiendra strictement au tracé établi par Mr l’Ingénieur du génie Rural. Le conseil n’est motivé que par l’intérêt général. Si par suite  de l’opposition ridicule et bornée d’une seule propriétaire, qui de plus étrangère à la commune, son point de vu  n’était pas accepté il démissionnera en bloc.

 Il n’est pas possible pour l’instant de fixer un chiffre aux ressources nécessaires  pour poursuivre les travaux. Mais il est sur qu’une somme de 50 000f est encore nécessaire. Il demande qu’on lui accorde une subvention.

 

20 mars 1947       1030379/380      Chemin de carol

                                                               Le Secrétaire- Général et l’Ingénieur du génie Rural sont venus se rendre compte de la situation.

                                                               Le conseil municipal considérant

                1° une réunion générale de la population, annoncé par crieur, publié par voie de presse avait eu lieue à la mairie, les intéressés ont été avertis individuellement.

                2° La population a l’unanimité a approuvé la construction du dit chemin.

                3°Aucune objection n’avait été formulée,  y compris Me Dunac, par les propriétaires dont les terrains étaient traversés par le chemin.

                4°Ceux-ci s’étaient engagés préalablement  a fournir à la commune gratuitement les terrains nécessaires.

                                                                              Décide

                Devant l’intransigeance  et l’opposition bornée de Me Dunac empêchant l’achèvement des travaux de remettre sa démission.

 

20 mars 1947 ?    1030381                               Chemin de carol

                                                               En vertu d’un circulaire du département accordant des subventions aux communes, pour la réfection des chemins et vu le devis de l’architecte, la commune demande une subvention de 200 000 f .

 

X          1947          1030382/383      Chemin de carol

                                                               Une subvention de 75 000F a été accordée pour la construction du chemin de carol. La vente des arbres de la pontare n’avait permis de payer que le début des travaux, Mr le maire avait fait un prêt d’honneur de 50 000f pour pouvoir continuer les travaux. Le conseil vote le remboursement de ce prêt sur la somme de 75 000f.

 

2 juillet 1947        1030384                               Travaux à l’école et à la mairie

                                                              Cout 48 1710 f subvention accordée : 30 00f ;

 

2 juillet 1947        1030384                               Chemin de Carol

                                                               La confection des fossés sont confiés à Vitrac pour la somme de 50 000f à prélever sur les

75 00f

 

8 sept   1947        1030385                               Concession au cimetière demandées par

                 Veuve Charles Barbier, Luzenac et Mr Grauby Joseph accordé  et approuvé le 10 sept 1947

 

8 sept  1947         1030386                               Amende pour retard de fourniture au Vacher :

                 50 f par tête de bétail a tous les     propriétaires qui ne se sont pas acquittés d’autant de jour de garde qu’ils ont de semaine de ravitaillement a apporter au vacher. Amende annulée

 

22 octobre 1947 1030386à388      Election du maire (Soulié ) et de l’Adjoint (Poncy Louis)

 

20 décembre. 1947 1030389          Adduction d’eau

                                                               La commune à reçu le rapport,  favorable, d’expertise géologique pour la captation de la source de Gaziés sur la commune  d’Urs. La captation et le réservoir seront communs aux deux communes. Le maire reçoit l’accord du conseil pour fonder un syndicat alimentation en eau potable  d’Urs et Vèbre et rédiger les différents alinéas, qui sont exposés au conseil.

 

3 février 1948     1030391                               Travaux école

                                                               Le conseil doit désigner un architecte pour faire réviser le devis établi en 1936 pour la réparation de l’école.

 

12 mai 1948         1030392                               Réparations des fontaines

                                                               Travaux à la distribution d’eau et d’assainissement, la nécessité des travaux est reconnue par l’Ingénieur du Génie Rural .subvention accordée le 20 février 1948 70 000f reste à la charge de la commune : 26 000f.

 

29 juillet 1948     1030395/396      Demande de Halte au passage à niveau 102

 

29 juillet  1948    1030396                               Compte administratif de 1947

 

11 déce.1948      1030397               /398       Adduction d’eau

                                                               Contribution aux frais d’étude cout total approximatif  45  000 f Intervention de l’état pour

 20 000 f pour les deux communes : 25 000f ; pour Vèbre  17500f à inscrire au budget de 1949.

 

11 avril 1949        1030401                               Demande d’attribution d’énergie réservée soit 150 KWH par abonné et par année.

 

 

10 juin 1949         1030402/403      Halte du chemin de fer

                                                               Participation pour la commune  300  000 f .Emprunt à des particuliers au taux de 5%remboursable sur 30 ans.

 

8 octobre  1949  1030404               /405       Halte  SNCF

                                                               Entrée en service le 1er septembre 1949 demande de subvention

 

8 octobre 1949   1030406                               Frais de ré inhumation

                                                               Rouzoul Louis : 1500 f en marge 28 nov 1949

 

23 mars 1950       1030407                               Chemin de carol

                                                               Demande de subvention de 200 000f. Les travaux doivent reprendre cette année.

 

19 avril 1950        1030408                               Fermeture d’une classe d’école à Vèbre à compter de la rentrée de 1950

                                                               Le conseil s’oppose à cette fermeture, des enfants doivent entrer en classe et des communes avec moins d’enfants ne ferment pas.

 

19 avril 1950        1030409                               Assistance Médicale gratuite : Yvette Florence

 

1er juillet 1950    1030409                               halte SNCF subvention de  105 000f accordée le 27 avril 1950 Alazet Augustin et                 Bouzigue François voient leur emprunt de gré à gré remboursés.

 

23 oct 1950          1030413/414      Halte SNCF

                                                               Remboursement  de l’emprunt de gré à gré à : Pagés, Rouzoul Joseph, Poncy Paul, Gabarre  Léonce, Rauzy jean , Vve Bonrepeaux Louis; remboursés de  dix milles francs _Me Vve Gardes Laurent de 3 parts de Dix milles francs_ Mr Soulié Adolphe d’une part de 5000f

 

10 mars 1951       1030415                               Demande e subvention pour travaux :

                                                               1° réfection de chemins ruraux  200  000 f

                                                               2° entretien des bâtiments communaux, école presbytère église. Salle de classe appartement instituteur

                                               3°amortissement de l’emprunt pour la halte SNCF 195  000  f

 

15 juillet 1952     1030416/417      Chemin de carol

                                                               Me Dunac intente un procès au civil au maire et à la commune. Elle demande que lui soit indemnisés les soit disant dégâts et la remise en état des lieux.  Le maire rappelle au conseil que celui- ci à accepté le devis et qu’il profite du chemin dont les plans ont été tracés par le service du génie rural.

 

Le conseil demande l’accélération de la procédure en cours pour la construction du dit chemin. Il fait confiance au maire pour trouver une solution acceptable, il lui fait confiance et vote les dispositions nécessaires pour engager un avocat.         

 

24 nov. 1952        1030418                               Reconnaissance des chemins ruraux sont concernés le chemin de carol du CVO N°2à l’extrémité de carol.

.

21 mars 1953.      1030420                               chemin de carol

                                                               Délibération du conseil en vertu de l’arrêté préfectoral du 23 février 1953.

                                                               L’enquête à montré l’utilité du chemin il convient d’en fixer la longueur la largeur et les limites.

 

29 juin 1953         1030421                               Adduction d’eau

                                                               Le conseil désire mener à bonne fin  la réalisation du réseau d’adduction d’eau. Rauzy Jean et Soula Gabriel sont désignés pour représenter la commune au syndicat.

Les archives de l’adduction d’eau ne sont pas encore disponibles.  

 

8 juillet 1953        1030422/423      Chemin de Carol

                                                               L’arrêté de la commission, départementale en date des 30 04 1953 porte ouverture et reconnaissance du chemin rural N°1 dit de Carol. La cession amiable n’a pu avoir lieu. Le conseil demande au préfet de bien vouloir ordonner l’ouverture d’une enquête parcellaire en vu de la cession des terrains  (expropriation).

 

4 sept 1953          1030424/425      Chemin de carol

                                                               Le maire présente les résultats de l’enquête parcellaire. 2 avis favorable 1 avis contre, mais seule la déclaration favorable de   Me  Décamp concerne l’enquête. En l’absence d’observations sur le registre relatives à l’enquête parcellaire Le conseil demande au préfet de prononcer la cessibilité des terrains.

Le chemin va en fin être ouvert au niveau de la maison Thoa  actuelle.

Au paravent il passait sous la maison de Canal,  son étroitesse et la pente à ce seul niveau empêchait le passage des charrettes et ce depuis la nuit des temps.

 

De 1953 à 1960 le registre ne mentionne que des délibérations portant sur la gestion courante de la commune, vote du budget, location du vacher et du pâtre (ils n’ont plus d’aide) et quelques menus travaux.

Ici s’achève  le résumé des délibérations du conseil de notre commune.

De 1808 à 1860 la commune malgré sa  pauvreté aura fait face à une multitude de procès qui lui confirmèrent les anciens droits de pacage et de forestage.

Sur une période de 100 ans, de 1853 à 1953, elle aura réalisée plus de travaux  nécessaires au bien être et à la prospérité de la commune, qu’il n’en avait  été menés pendant prés d’un millénaire, 966 à 1960 et cela malgré les charges financières énormes du aux procès et aux remboursements des emprunts ; il en est à peu près de même des autres communes du canton. Nous n’avons pas le droit de l’oublier.

Poncy Jean Michel

Le Castor 

Marseille le 4 avril 2010

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires