Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vèbre Chemins Faisant
  • Vèbre Chemins Faisant
  • : Vie et Mémoire de Vèbre en Ariège, richesse culturelle et patrimoine de ce charmant petit village de la haute Ariège où il fait bon vivre
  • Contact

Recherche

Vèbre - Toutes Vos Infos

3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 19:48

Délibérations du Conseil municipal - 1925-1937

 

 

 

suite

 

 

Date                       fichier                    texte

 

23 Aout 1925       ____                                      Fontaine de La Remise

                                                                              L’abreuvoir en bois de La Remise tombe en ruine. Il sera remplacé par un abreuvoir et un lavoir en maçonnerie Un propriétaire, Of Pierre a fourni, le terrain gratuitement. Il demande qu’un mur en maçonnerie de 1m de haut soit construit côté abreuvoir. Cout des travaux 2000 f

 

16 septembre 1925           ______                 Fontaine de La Remise

                                                                              Mr Calvet, agent voyer, dresse le plan et devis, cout 2800f, un budget supplémentaire pour 1925 est prévu ainsi qu’une demande de secours de  800f. Le 25 novembre le maire informe le conseil que la commune a obtenu un secours de 300f le 29 octobre dernier.

 

25 Novembre 1925            _________          Concession électrique

                                                                              La commune demande aux ponts et chaussés la mise à l’enquête pour l’électrification de la commune. Concessionnaire Mr Rodier.

 

30 décembre 192               5             1030426               /427       Electricité

                                                                               Le conseil approuve les plans et devis proposés par Mr Rodier concernant l’installation des lignes et branchements électriques.

 

25 janvier 1926                   1030427à429      Sailli de Vache remboursement                                                     

                                                                               1° Le sieur Papy qui avait demandé le remboursement de la taxe de Saillie d’une vache est débouté. Le taureau venait de la montagne épuisé il ne pouvait pas assurer son service. Par ordre les habitants conduisirent  les vaches à un autre taureau, pour eux la taxe sera remboursée. Le 30 du mois le taureau a repris son service. Le sieur  Papy a mené sa vache à saillir le 8 décembre, il ne l’y a laissé que 2 heures et n’est pas revenu par la suite. La saillie restant sans effet il aurait du ramener sa vache, comme le sait tout éleveur. Rembourser le Sieur Papy ferait un exemple préjudiciable

                                                                                         Les certificats des éleveurs de Lassur et Urs  pour soutenir l’action de Papy sont sans valeur et qualifiés de complaisance, vu qu’ils avaient délégué leurs signatures pour le rôle de Pacage, de plus des habitants d’Urs et de Lassur n’ont pas à se mêler des affaires de vèbre.

                                                                                         Quant à la plainte d’Alliat et de Fauré, relative au non emploi de l’argent provenant de la vente du taureau communal, ils avaient signé, avec l’unanimité du conseil, la conservation de cet argent pour acheter un autre taureau.

 

4 février 1926     1030430/1030431             Forêt particulière de Vèbre

                                                                              Il n’ya pas lieu de demander la protection de l’administration pour cette forêt. Le rapport de l’administration montre que la forêt est bien traitée, qui n’y a pas d’érosion ou glissement de terrain ni de menace sur la forêt et terrain alentours.

 

4 février 1926     1030431                                              Concession électricité

                                                                              Le maire est autorisé à passer la convention et à fixer les clauses du cahier des charges avec Mr Rodier ;Il ne devra signer qu’après approbation du service de contrôle électrique ,ponts et chaussés.

 

24 mars 1926       1030433à 437                     Rôle du pacage ovin et bovin, conseil de préfecture

                                                                              Le sieur Alliat Paul a écrit au préfet pour faire assigner la commune en conseil de préfecture afin de faire aboutir les réclamations du sieur Papy Paul contre le rôle du pacage bovin et Canal Noël et Décamps François contre le rôle du pacage ovin.1° Le sieur canal Noël n’a pas touché la prime pour son bélier qu’il a monté  10 jours après les autre . Le troupeau avait été organisé avec trois béliers comme les années précédentes. Le sieur Canal était libre de redescendre son bélier.2°Le sieur Décamps devait porter le sel au troupeau. Ne l’ayant pas fait, ce sel indispensable, a du être porté ailleurs et par quelqu’un d’autre et de ce fait il avait écopé d’une amende de 20f. Le conseil repousse les demandes du sieur Alliat Paul.

 

25 juin 1926         1030437                                               Redressement du Franc

                                                               En réponse à l’appel du Président de la République  et de la lettre du Préfet relative au redressement du franc la commune vote un crédit de 300 f inscrit au budget additionnel. Une souscription publique sera effectuée dans la commune du 30 juin au 7 juillet 1926.

 

22 aout 1926       _____________                                 Aide médicale d’urgence

                                                                               Bonnet Eugéne Paul atteint de tuberculose doit être  hospitalisé dans les plus bref délais. Il bénéficie de l’aide médicale d’urgence. 

                                                              

2 novembre 1926               ______________                                              Aide médicale d’urgence

                                               Bonnet Jean baptiste est hospitalisé à St Lizier

 

2 novembre 1926                              1030437                               Concession électricité

                                                                              Suite a la hausse des produits manufacturés le devis d’électrification de la commune qui s’élevait  à 80 000f en juillet dernier s’élèverait à 100  000 f  selon les techniciens. Le génie rural ayant accordé une aide de 22/100° il convient de demander une autre subvention.

 

30 janvier 1927                   1030438                               Concession électricité                                                                      La subvention accordée doit être utilisée dans un délai de 2 ans,ce délai expirant le3 mars 1927 la commune demande au Ministre de l’Agriculture une prorogation.

 

17 mai 1927         1030439/440                      Pêche

                                                                              Les étrangers viennent stationner dans les communaux  avec des voitures ou avec des auto- mobiles. Ils laissent des détritus de toutes sorte des tessons de bouteille et effraye les troupeaux de plus ils pratiquent une pêche inconsidéré qui loin d’apporter un profit quelconque aux habitants les dépouillent de leurs ressources. Le conseil demande une taxe de 20 f pour chaque entrée dans les communaux.

 

21 juin 1927         1030441/442                      Concession électricité                                                                      Mr Roudière na toujours pas donné de devis définitif ,malgré plusieurs lettres recommandées.        En l’absence d’engagement définitif des deux parties le marché sera attribué à Mr rigaud électricien à verdun . Ce dernier s’engage à faire les travaux avant la fin de l’année. 

 

16 juillet 1927     1030443                                              Concession électricité                                                                      Le conseil  émet un avis favorable au projet de Mr Rigaud.

 

31 août 1927       1030444à 446                     concession électricité

                                                                              La part qui incombe à la commune s’élève à la somme de : 69  000  f. Cette somme sera couverte par un emprunt de gré à gré parmi les habitants de la commune au taux de 5% . Les intérêts seront versés semestriellement.

 

12 nov 1927         1030447à449                      Concession électrique

                                                                              Le syndicat garantie un prêt de 30  000  f par un acte notarié s élevant à 1081  f,  la commune  avait voté un crédit de 600f.  Le conseil vote une somme supplémentaire de 600f pour régler les divers frais d’emprunt.

 

14 février 1928   1030450/451                      Concession électricité

                                                                              Le ministère de l’Agriculture a décidé d’allouer à la commune un relèvement de subvention de 26/100  des dépenses réellement engagée ; Le devis approuvé s’élève à 69  000  f le conseil général avait alloué une subvention de 11  700  f, sur une  base d’un devis de 50  000  f,; la commune lui demande une subvention complémentaire pour faire face à ses engagements.

 

30 avril 1928                                                       La société les minières demande un bail à loyer à la pontarre :

100m2 lui sont   accordé

 

20 février 1929   1030452 à 454                    Fontaines publiques

                                                                              Les fontaines publiques datent de 1854, le débit est souvent insuffisant, des réparations couteuses   sont nécessaires tous les ans, des infiltrations suspectes se produisent, l’eau laisse dans les récipients des dépôts suspects et de plus certains quartier sont dépourvus de fontaine.

                Des sources sont disponibles à proximité du captage actuel au lieu dit le Manché

                                                                              La commune dispose un fond de 42 515, 66f, cette somme est loin d’être suffisante pour refaire les fontaines. Le conseil autorise le maire à faire procéder aux  études préalables, nécessaires : étude géologique, l’autorise à faire procéder par un architecte ou ingénieur compétant les plans et devis, et a s’entendre avec les propriétaires dont les terrains seront traversés pour les indemniser.

 

18 août 1929       1030455/ 456                     Halte

                                                                              Le maire expose au conseil qu’il ya lieu de redemander  l’établissement d’une halte au passage à niveau 102. La pente de 0m020 par mètre ne serait pas un obstacle vu l’électrification de la ligne.

                La  halte desservirait les villages alentours ; serait d’une grande utilité au village qui est au centre de plusieurs exploitations minières Vébre, Lassur, Albiés ; les ouvriers doivent descendre au Cabannes ou à Luzenac ; le  village du castelet à déjà sa halte pour une population moindre.

 

18 août 1929       1030456                                              Pont de la Pontarre

                                                                              Le maire rappelle qu’il a du prendre un arrêté en date du 16 juin 1929 pour limiter les charges des véhicules passant sur le pont en bois, lequel se détériore de plus en plus. Il convient de refaire le tablier de ce pont soit en fer soit en béton armé selon l’avis de la vicinalité, et demande que la commune soit inscrite sur la liste des prochains programme subventionnés par l’état.

 

24 août 1929       _______________                                           Le maire demande le curage du ruisseau sous le pont des Maureignes celui-ci est presque bouché et un fort orage pourrait inonder La Remise.

 

 

24 octobre 1929 ______________                              Pont de la Pontarre

                                                                              Suite à la délibération du 18 août dernier, l‘ administration à rendu son rapport : la commune devra payer 15% des travaux. Accord du conseil.

 

 

2 nov. 1929          1030458/459                      Fontaines publiques

                                                                              Le Maire présente le projet fontinal  établi par Mr  Gleyse Laurent Architecte à Luzenac  et s’élevant à 117 000  f. Le conseil approuve le projet qui sera transmis au Ministère de l’Agriculture pour la demande d’une subvention sur les fonds du Pari Mutuel. Le conseil donne mandat à Monsieur le maire pour qu’il engage les travaux le plus rapidement possible, les fontaines sont a peu prés a sec en temps ordinaires et l’eau insalubre par temps de pluie et de neige.

 

7 avril 1930          1030460                                              Fontaines publiques

                                                                              Mr le Maire donne  lecture du résultat de l’enquête, conduite par Mr Builles Emile, concernant les fontaines. L’eau s’est toujours écoulée derrière la maison de Mr Blazy ,mais la rigole peut-être facilement améliorée.

 

11 sept 1930        1030461/462                      Réparation aux bâtiments communaux

                                                                              Le préfet approuve cette réparation et accorde une subvention de 1200f,  il reste à combler un déficit de 537f cela sera fait par un report d’un crédit de 1000f de 1930 sur l’exercice de 1931.

A suivre

Partager cet article

Repost 0

commentaires