Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vèbre Chemins Faisant
  • Vèbre Chemins Faisant
  • : Vie et Mémoire de Vèbre en Ariège, richesse culturelle et patrimoine de ce charmant petit village de la haute Ariège où il fait bon vivre
  • Contact

Recherche

Vèbre - Toutes Vos Infos

3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 19:37

 Deuxième partie

21 nov. 1931        1030463                                              Taxe des chiens

                                                                              Le conseil fixe à 10f la taxe des chiens d’agrément et de chasse (40f prévu par la loi) et à 2f la taxe des chiens de garde des troupeaux, d’habitation et d’atelier (10f prévu par la loi).

 

21 novembre 1931            __________                        Taureaux

                                                                              Les  Taureaux sont loués  à des éleveurs. Par le passé ils appartenaient à la commune.

 

3 février 1932     1030464                                              Secours aux femmes en couche

                                                                              Me Of est admise à bénéficier de ce secours.

 

3 février 1932     1030464                                              Fontaine publique

                                                                              Une avance de 33 000f au taux de 2,9% est accordée à la commune ; Il sera remboursé par un centime additionnel de 218centimes pendant 25 ans.

 

3 février  1932    1030464/465                      Pont de la pontarre

                                                                              Le projet de tablier en béton adopté d’un cout de 20  000  f sera financé par 3000f à la charge de la communauté ; 3400f  à la charge du département ; 13 600f à la charge de l’état.

 

21 juillet 1932     _____________                                la commune décide d’acheter le terrain en face du lavoir à l’extrémité de la commune afin d’élargir le chemin. Cet achat est réalisé le 26 septembre 1932 à Soulié Pierre. Parcelle 1147 de 85 ca pour 300f.

 

 Janvier 1933       1030467                                              Pont de la pontarre

                                                                              Un emprunt de  2476f est souscrit au prés de 2 particuliers de la commune pour une durée de 4 ans financée par un centime additionnel de  68centimes.

 

4 février 1933     1030468                                              Mur du couloumier

                                                                              Ce mur s’étant éboulé ,le maire demande a le faire reconstruire en régie (ouvrier de la commune sans travail), cout 2500f  payés sur des crédits du pont de la pontarre non utilisés.

 

4 février 1933     1030468                                              Mr Ramus directeur de la société des minières versera 300f à la commune pour  indemnisation des terrains occupés à la pontarre  (lavage du minerai).

 

2 décembre 1933               ___________                     Gémination des écoles

                                                                              Demande de gémination des écoles ; accordée par lettre du 26 janvier 1934.

 

 

2 décembre 1933                               __________        Fontaines publiques

                                                                              Décompte définitif des travaux 103  891  f communiqué par l’architecte le 20 août

 

6 mars 1935         1030469                                              Chemin N° 1 , De la montagne

                                                                              Suite  aux orages ce chemin est fortement endommagé.  Il doit être réparé avant les travaux agricoles.  Cout 2500 f    Le budget de 1934 étant clos cette somme sera prélevée sur les disponibilités de 1935.

 

27 juillet 1935     1030470               /471                       Fontaine de La Remise

                                                                              Ce hameau s’étend sur 500 mètres et ne possède qu’une fontaine qui se tarit en été.

Le maire est autorisé à demander une étude de l’eau une étude géologique et à prendre toutes les dispositions préliminaires.

 

 

27 juillet 1935     1030471 /472                     Carrefour de La Remise

                                                                              Les accotements de la  RN 20  ont été restauré, cela a eu pour effet d’exhausser les accotements au carrefour RN 20 et chemin n°3 (chemin de la montagne) de 20 à 25 cm rendant  ce chemin impraticable aux véhicules. Le maire demande que soit réalisé un radier en béton de 40cm de large sur 3m de long recouvert d’une plaque en fonte. Il demande au préfet de bien vouloir inviter l’administration compétente de réaliser ces travaux.

 

31 octobre 1935 1030473/474                      Réparations du presbytère

                                                                              La toiture est en très mauvais état, les planchers pourris, les cloisons humides, les chambres ne sont pas indépendantes et l’accès à la fontaine difficile.

                                                                              Le devis établi par Mr Bec  Gérard s’élève à  6650  f . La commune a prévu une somme de 2300f sur le budget de 1935, pour les travaux communaux, les remboursements d’emprunt pour l’électricité et les fontaines s’élèvent à 5000f par an (941f de centime additionnel). La commune sollicite à la commission départementale une  subvention de  4350  f.

 

31 octobre 1935                 1030474                               Assistance médicale gratuite

                                                                              Cassé Norbert 8 ans (10 enfants dont 3 en bas âge).

 

15 novembre 1935            1030475                               Economie de 10% Fontaine Remise

                                                                              Les économies de 10%, prévues par le décret du 16 juillet 1935, s’élèvent a 742  f . Cette somme sera affectée à l’analyse de l’eau de la fontaine de La Remise.

 

12 février 1936   1030476/477                      Réparation à l’école

                                                                              Des réparations importantes s’imposent au bâtiment scolaire, toiture plancher, plâtre, cabinet, tout étant en très mauvais état et la commune dépense chaque année 400 f en réparation aux écoles. Le préau des filles est exiguë 25  m2 pour 25 filles et le préau des garçons mal commode

                                                                              Le projet doit être classé d ‘utilité publique. Le conseil autorise le maire à contacter un architecte et à traiter avec Mr Garcia pour l’achat d’une bande de terrain de 2m20.

 

12 février 1936   30478/479                           Achat terrain Mr Garcia

                                                                               Mr Garcia est auditionné par le conseil. Il expose en présence du conseil qu’il cèdera le terrain nécessaire à l’agrandissement du terrain au prix de 40 f le mètre carré. Le conseil juge ce prix hors de proportions avec la valeur du terrain dans la commune ; ce prix sera fixé par voie d’expropriation.

 

24 février 1936   1030479/480                      Nomination d’un vacher ^

.                                                                              Mr Gaétan Jean Marie ne peut accepter le poste de 2° vacher pour raison familiale .Plusieurs candidats pour le remplacer. Mr Sicre Irénée, de Larcat, est choisi, salaire 1800  f, autres conditions idem que pour Mr Rouby Louis : les brebis lui appartenant ne paieront pas le rôle de pacage.

 

 

15 mars 1936       1030480/481                      Réparation à l’école

                                                                               Architecte Mr Becq de Foix. Il faut refaire:  

Le plancher des classes, le préau des filles, construire un préau pour les garçons tangent aux bâtiments, installer des lavabos sous les préaux, refaire les W C  qui tombent en ruines, refaire le plancher des appartements des maîtres, les plâtres, Peintures, tapisserie , menuiserie La toiture et une partie de la zinguerie.

                                                               Cout 72 900  f dont  60 609, 92  f pour les travaux, 10 190, o8f pour imprévu et honoraire, 2100f pour achat de matériel et de terrain . Le conseil déclare les travaux d’utilité publique en vue d’une expropriation. Une subvention de l’état sera nécessaire. 

 

 

20 mai 1936         1030482                                              Réparation du presbytère.

                                                                              La commission départementale accorde une somme de500f pour le presbytère. Il manque donc 6150 f la commune demande une subvention supplémentaire couvrant environ 40à 50% des travaux.

 

20 mai 1936         1030483 à 485                    Expropriation du terrain de Mr Garcia

                                                                              Le maire à reçu le dossier du préfet. Dans ce dossier la pièce n°1,demande sur timbre adressée au maire, a été transmise directement au service compétent ;  pièce n° 2 plan et rapport de l’ingénieur soumis à la signature du maire ; pièce n° 3 rapport des ingénieurs approuvé par Mr le Préfet.

                                                                              Le maire s’étonne que cette affaire est  été instruite à son insu. Il invite l’assemblé à prendre connaissance du dossier et à délibérer.

                                                                              Mr le maire manifeste à Mr le Préfet son mécontentement sur cette procédure arbitraire. Il rappelle son projet d’agrandissement du préau et de la cour de l’école dans la propriété Garcia. Les conditions formulés par Mr Garcia étant inacceptables, les travaux furent déclarés d’utilité publique. Les pourparlers  ayant échoués, il a refusé de le vendre au prix de 10 f le mètre carré, il fut averti de la demande d’expropriation, par lettre recommandée porté par huissier en date du 25 mars 1936. A la suite de cela il sollicite l’achat du talus de la route, situé sur la parcelle à exproprier, afin d’y construire u garage.  Il veut entraver  l’expropriation et le talus sera nécessaire aux travaux. La demande est rejetée , le dossier est renvoyé à Mr le préfet pour qu’il en informe le pétitionnaire.

 

15 mars 1936       1030486/487                      Affaire Garcia                                                                                                                                                                                                   Le sieur Garcia à refusé une offre de 10f le mètre carré somme bien au dessus du prix des terrains dans la commune .L’assemblée n’ignore pas le droit d’accès et de préemption du sieur Garcia. D’après le plan l’angle ouest  du garage projeté empiétera sur l’angle est du préau qui sera construit par la commune. Il serait facile de remédier à cet inconvénient en rapprochant le garage de la limite est de la parcelle  971. La  commune a besoin de 2m50 à partir du mur de séparation, commune parcelle971. Le motif du refus est l’intérêt général et le pétitionnaire n’a aucune raison majeure pour ne pas concilier sez intérêts avec ceux de la commune. Il a été légalement informé  avant sa demande de permission de voierie d’abord eb séance du conseil puis par lettre recommandé et par huissier ;

                                                                              Le conseil décide  de vendre le talus  moyennant une indemnité de 5 francs le mètre carré mais seulement sur une longueur de 6  mètres  à, partir de la limite est de la parcelle971.Elle espère que la construction de Mr Garcia ne gênera pas celle de la commune Dans la négative elle lui laisse toutes les responsabilités. La commune prie le préfet de vouloir bien porter à la connaissance de Mr Garcia les observations du conseil municipal.

 

15 mars 1936       1030487                                              Chasse

                                                                              La chasse est interdite sur le territoire de la commune à toute personne étrangére à la commune.

 

3 octobre 1936   1030488               /489                       Expropriation  Garcia

                                                                              Le conseil  décide de poursuivre l’expropriation d’une bande de terrain de 2m50 de large sur 24m de long parcelles   970 et971 section A.

 

17 janvier 1937   1030490/491                      Fontaine de La Remise

                                                                              Le projet de fontaine établi par Mr Becq Gérard   s’élève à la somme de 

                                                                              84 866f 65.Le conseil adopte le projet.

 

17 janvier 1937   1030492                                              Réparation presbytère

                                                                              La commune à reçu deux  subvention de 500f  pour ces travaux, décembre 1935 et septembre 1936. cela est insuffisant. La commune redemande une subvention.

 

6 février1937      1030494                                               Réparation du presbytère.

                                                                              Une subvention de 1500 francs à été accordé à la commune pour les réparations du presbytère ; cout des travaux6650f crédit 2000f subvention 1500f il reste à couvrir par un emprunt au taux de 5%une somme de 3150F  cet emprunt sera contracté au prés des particuliers.

 

16 mars  1937      10300494/ 495                   Réparation de l’école.

                                                                              Le maire communique les plans et devis. Une subvention va être demandée à l’état, mais la commune doit s’engager au préalable à inscrire tous les ans, dans les crédits, une somme d’au moins 1% du montant des travaux sur lequel sera calculée la subvention et ce pour entretenir l’école. Art 193 de la loi des finances du 31 juillet 1920.

 

FIN DU REGISTRE

 

Le castor

PJM

Partager cet article

Repost 0

commentaires