Ariège Pyrénées - La Commune de Vèbre à ses enfants morts pour la France

Publié le par Le Castor

La grande guerre – Un témoignage de Jean Baptiste Rauzy destiné aux générations futures

S’il a écrit ce texte magnifique, ce n’est point pas vantardise mais pour lutter contre ce fléau qu’est la guerre, afin que plus jamais pareille boucherie ne se reproduise…Malheureusement la seconde guerre mondiale démontrera qu’il est bien difficile de faire œuvre de paix sans un rapprochement des peuples…Certains trouveront ce témoignage ringard….mais c’est grâce à de tels témoignage doublés d’un combat acharné pour la paix que l’Europe n’a plus connu de conflit majeur depuis plus de 60 ans

Jean Baptiste Rauzy, un enfant du village a écrit un magnifique témoignage de cette affreuse guerre à laquelle il a participé. Agé de 40 ans au moment de sa mobilisation, versé au 77° Régiment d'Infanterie Alpine avec lequel il a assisté à l'attaque de Verdun en 1916, véritable enfer pour celui qui l'a vécu. Il a connu ces misères et ces souffrances pendant 4 ans dans les nuits froides d'hiver, dans la boue des tranchées, sous les rafales d'obus et de mitrailleuses, couverts bien souvent de vermines (poux et puces).

 Oh certes, l’actualité est là pour nous monter que cet équilibre est bien fragile et que la démocratie dans laquelle nous vivons est un combat quotidien

Merci Jean-Baptiste.
Documents d'époque étayant son discours
- Lettres de "Poilus" ariégeois chargés de l'évacuation de blessés, de prisonniers de guerre et d'un soldat de Saurat hospitalisé à l'arrière

Lire la suite....

Le Castor

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article