Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vèbre Chemins Faisant
  • Vèbre Chemins Faisant
  • : Vie et Mémoire de Vèbre en Ariège, richesse culturelle et patrimoine de ce charmant petit village de la haute Ariège où il fait bon vivre
  • Contact

Recherche

Vèbre - Toutes Vos Infos

4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 09:07

Depuis plusieurs années c’est maintenant une tradition bien établie de fêter l’arrivée de l’automne et les dernières récoltes du potager. L’association organise un repas collectif exclusivement préparé avec des citrouilles, potimarron et toute autres cucurbitacées.

Comme chaque fois, Marie-Aline avait dressé une grande table qu’elle a magnifiquement décorée d’un centre de table aux couleurs de l’automne.

Il y a eu une telle affluence qu’au fur et à mesure de l’arrivée des cuisinières/cuisiniers convives il a fallu rajouter des chaises et encore des chaises autour de cette jolie table. Se serrer drastiquement les coudes en mangeant a mis encore plus d’ambiance et de chaleur humaine à ce repas.

Et qui dit affluence dit abondance de plats préparés avec générosité et tout aussi délicieux les uns que les autres. Les tables de service débordaient de toutes sortes de plats orangés.

Le repas a commencé par un mot de bienvenue de Bertrand, le président de l’association. Puis ensuite ce fut un très beau discours de Jacques M, toujours aussi poétique, philosophique et sensible. Et enfin un exposé très amusant et hautement instructif d’Yvan L à propos de la distinction entre citrouille et potiron et qui réside essentiellement dans la queue. Et oui, c’est comme ça, et tous ont beaucoup ri et fait quelques blagues.

Pour mémo :

Les potirons et les citrouilles sont des courges qui appartiennent à deux espèces différentes : la citrouille est une courge de l'espèce Cucurbita pepo tandis que le potiron et le potimarron sont des courges de l'espèce Cucurbita maxima.

Pour les distinguer, on se fie au pédoncule :

celui de la citrouille est dur et fibreux avec 5 côtes anguleuses aux angles bien marqués.

celui du potiron est plus souple au touché, il est tendre et spongieux ; sa forme est cylindrique sur le haut et élargie à la base près du fruit.

 

Le repas

pantagruellesque comme d’habitude et absolument délicieux avec par ordre de service :

 

La soupe pour s’ouvrir l’appétit :

soupe à la citrouille (Cathy)

 

Les entrées chaudes :

tourte à la citrouille (Marie-Aline)

tarte salée à la citrouille (Odile)

 

La petite salade tricolore comme « trou normand » :

salade de carottes, betteraves et potiron rapés (Marie-Aline)

 

Le plat « prestige de la gastronomie française » :

timbale de croustillant au potiron et truite fumée avec sa petite sauce (Jacques)

 

Les légumes :

lentilles potagères d’automne (Anne-Marie)

 

Le prodigieux plateau de fromages du coin (Yvan)

 

Les desserts : Aïe Aïe Aïe, littéralement de la folie

cake au potimarron façon pain d’épices (Lulu)

gâteau à la châtaigne (Aline)

millas (Marie-Aline)

flan potiron/orange (Marie-Pierre)

cake citron (Francine)

cake fleur d’oranger (Francine)

tarte au sirop d’érable du Québec et aux noix du jardin (Christine)

Tout cela arrosé de bons vins que tous et chacun n’avaient manqué d’apporter.

Petite suggestion de Christine :

Ne jetez pas les pépins de courges ! Rincez-les, faites-les blanchir 5 minutes dans l’eau bouillante et égouttez. Ensuite, faites-les griller à la poêle à sec, avec du sel et des épices, ou au four, de la même manière, pendant quelques minutes sous le grill. Vous obtiendrez des graines apéritives, surprenantes mais délicieuses !

Idem avec les noix : faire rôtir les cerneaux dans une poêle avec un peu d’huile de noix, surveiller pour que l’huile ne fume pas et que les cerneaux brûlent. Saler dans la poêle et servir tiède.

 

Christine Dubois

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Castor
commenter cet article

commentaires